l'inconnu se livre

Didier Cremades

Avec
Nicole Sabato

Diffusé
le lundi à 23h45
le mardi à 23h45
le samedi à 16h00
le dimanche à 16h00

 

Nicole nous lit des extraits de romans, des nouvelles, des poésies pour nous aider à poursuivre notre voyage. Les lectures sont enrobées d’extraits sonores.


Pour ce dernier numéro, hommage à une grande dame de la poésie. Andrée Chedid, prix goncourt de la poésie en 2002, grand officier de la légion d’honneur. Elle nous a quitté en 2011 et elle nous manque, celle qui a fait de son oeuvre un questionnement continuel sur la condition humaine, celle qui célèbre la vie tant aimée tout en ayant conscience de sa précarité.


Au bord de la nuit africaine, en feuilletant l’anthologie de la poésie africaine d’expression française.


Marguerite Duras est à l’honneur pour ce 50ème numéro de Au Bord de la Nuit.


Nous traverserons cette nuit sous les ailes de la poésie d’André Velter. Extraits du recueil « L’amour Extrême » dans la collection Poésies chez Gallimard.


L’anthologie des poètes du Var, paru aux éditions Télo Martius de la Seyne sur Mer. 3ème parcours.


Nicole continue de puiser dans l’anthologie des poètes du Var qu’elle a découvert au centre culturel de Saint-Raphaël. Elle s’intéresse plus particulièrement aux poètes de l’après-guerre.


Ce soir, des poètes originaires du Var ou qui y ont vécu nous accompagnent, via une anthologie publiée par une maison d’édition de la Seyne Sur Mer. Vous pouvez retrouver l’anthologie dans le rayon littérature provencale de la médiathèque de Saint-Raphaël.


Savourons quelques beaux sonnets tirés du livre de Marie Letourneur paru aux éditions du Cherche Midi : « Les Cent Plus Beaux Sonnets de la Langue Francaise »


A la découverte des plus fameux sonnets de la littérature française.


Découvrir ou redécouvrir la poésie de Louis Brauquier, grand navigateur, agent des Messageries Maritimes à Marseille. Homme libre et fier de son métier, il consacra sa poésie au monde maritime.


Découverte de deux poètes de la région, Léon Vérane et Philippe Chabaneix qui ont appartenu à l’Ecole Fantaisiste. Leur poésie est un mélange de bucolique et de gravité.


Découverte de la poésie haitienne de 1901 à 2001 à travers l’Anthologie de la littérature haïtienne, parue aux éditions Mémoire d’Encrier.


Jean Sarraméa, poète de chez nous, a écrit « une année sur l’aile du haïku », un recueil de courts poèmes d’origine japonaise dans lequel il évoque les différents mois de l’année.


Paul Verlaine. C’est un de nos plus grands poètes, une âme et une vie tourmentées. Voici des extraits de ses Poèmes Saturniens.


Découvrir le recueil de poèmes « Parole de Femme » de la fréjusienne Sophie Daout. Une mère dévastée par la mort de son enfant mais qui renait par la poésie et le militantisme contre la drogue.


Il fut un temps l’un des 3 mousquetaires de la poésie française avec André Breton et Louis Aragon. Il s’agit de Philippe Soupault, léger et grave à la fois.


2eme et dernier volet de l’ouvrage collectif « La Clef de la Parole : Femmes de Quartiers », des propos recueillis entre 2008 et 2012 dans des ateliers des centres sociaux de la Gabelle et de l’Aspé, à Fréjus et à Saint-Raphaël.


Redécouvrir la poésie de l’opposant au régime franquiste Federico Garcia Lorca, tombé sous leurs balles en 1936. Lectures extraites du « Romancero Gitano » et du Cante Jondo.


Découvrons un ouvrage collectif, La Clef de la Parole : Femmes de Quartiers, paru aux éditions Vivre Tout Simplement. Il a été réalisé avec le soutien de l’association Histoire d’Ecrire. Les femmes des quartiers de la Gabelle a Fréjus et de l’Aspé a Saint-Raphaël s’expriment librement.


Redécouvrons la poésie de René Char. Poète de la liberté, de la solitude, mais homme total.


Découvrir un poète local, un poète du quotidien à la Prévert, à la Gainsbourg : Damien Kheres, et son dernier recueil de poèmes : Vers Soufflés, paru aux éditions BOD en 2013.


Nous redécouvrons ce soir un grand poète voyageur, Blaise Cendrars, à travers son plus célèbre poème paru en 1913 : La Prose du Transsibérien.


Une oeuvre universelle, un grand cri contre le racisme, l’esclavage et l’ombre : Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire.


Salamandre de Didier Briano, une histoire vraie mais romancée concernant le grand incendie des Maures de juillet 1950.


Nous abordons l’année 2014 avec Jean Giono, un de nos plus grands écrivains, en feuilletant avec vous la cél_bre nouvelle « L’homme qui plantait des arbres » écrite en 1953. Giono disait : mon but est de « faire aimer à planter des arbres ». Une oeuvre écologique, en quelque sorte…


Nous partons à la redécouverte du grand poète Khalil Gibran (1883-1931) dont les mots ont baigné dans les eaux de deux sources, jaillies de l’Orient et de l’Occident, de l’écriture et et de la parole, de l’exil et du pays perdu (Le Libran en l’occurence) et par ondoiements divers, touchent à l’Universel.


Ensemble, attendre Noël, la plus belle nuit de l’année. Nous sommes ce soir en compagnie de poésies d’Apollinaire, de Prévert, de Victor Hugo, de Rimbaud et d’Andrée Chedid.


Devinez le titre de l’ouvrage le plus célèbre de cet auteur dans lequel il chante la Provence entre Arles et Avignon et le Moulin de Fontvieille où il a habité.


On continue nos voyages autour du monde en compagnie de Nicolas Bouvier.


Quelques extraits du recueil de poèmes « Paroles » par Jacques Prévert.


Devinette : poète immense, traducteur d’Allan Poe et qui s’est retrouvé dans les tribunaux. On l’a appelé le poète maudit. Qui est-il ?


Nicolas Bouvier est qualifié de plus grand écrivain voyageur du XXeme Siecle. Il a parcouru pendant 5 ans dans les années 50 et 60 de très nombreux pays dont le Japon que nous découvrons ce soir en sa compagnie.


Isabelle Eberhardt est une écrivaine voyageuse à la double identité. Elle a voyagé dans les régions troublées du Maghreb au début du XXe siècle, habillée en homme et vivant comme tel sous le surnom de Mahmoud Saadi. Son destin fut celui d’une comète : elle disparut à 27 ans noyée dans la crue d’un oued.


Cette fois-ci, c’est Rimbaud qui nous guide. On redécouvre les poésies d' »Une Saison en Enfer ». L’homme aux semelles de vent en quête d’absolu se libère et il peut encore aider celui qui le reçoit aujourd’hui.


Marceline Desbordes-Valmore, poétesse du XIXe siècle. Un coeur simple qui a su traduire à la fois les sentiments maternels et amoureux. Elle était considérée par Verlaine comme une femme de génie et de talent. C’est une poésie accessible et vibrante.


A la redécouverte d’une grande poétesse de la Renaissance française : Louise Labé, dite La Belle Cordière, née en 1524 à Lyon. Outre sa maitrise des arts féminins, elle chante, joue du luth et compose des poèmes sur l’amour.


A l’occasion du centenaire de la naissance d’Albert Camus, on redécouvre « Noces », un livre solaire composé de quatre récits qui célèbrent l’exaltation de la nature, des sens, accompagnés d’une réflexion sur la condition humaine et la recherche du bonheur.


On va célébrer chez Guillaume Apollinaire le mal aimé et les amours défuntes avec un passage dramatique à la prison de la Santé. Lectures tirées des recueils « Alcools » et « Ombre de mon amour ».


A l’occasion de l’exposition du centre culturel de Saint-Raphaël, je vous invite à redécouvrir un roman de 1931 de Saint-Exupéry, plein de poésie, qui s’intitule Vol de Nuit.


Nous abordons de nouveau les écrits d’Aragon sous l’aspect amoureux. Dans le Nouveau Crève-Coeur paru en 1948, il y a un chapitre qui s’intitule Amour d’Elsa où il voue sa vie et sa mémoire à son grand amour. Dans l’Homme, il rend hommage à Neruda, son ami du combat politique pour la liberté.